En 1950, quelques amis créent une association “Les amis de C.F. Ramuz” dans le but
de «conserver l'œuvre littéraire de C.F. Ramuz, d'assurer la publication ultérieure
de cette œuvre, d'étendre, par son activité, les relations littéraires et artistiques
entre le canton de Vaud et les autres pays, de justifier notre raison d'être».

Ce cercle d'amis se constitue en comité d'initiative pour une Fondation C. F. Ramuz.


Daniel Simond, professeur aux gymnases cantonaux assume la présidence,
Édouard Maillard, juge cantonal, la vice-présidence, Louis Buchet-Ramuz, notaire,
la trésorerie, Bernard Cuénod, greffier au Tribunal cantonal, le secrétariat.
Georges Jaccottet, député et conseiller municipal à Lausanne, complète le Comité.

Le 22 décembre 1950, devant notaire, les statuts de la Fondation C.F. Ramuz sont approuvés. L'acte de fondation est notamment signé par les membres du comité d'initiative, le Syndic de Pully, Charles Besson, le frère de C.F. Ramuz, Oscar, la veuve de l'écrivain et le Général Henri Guisan.

Un comité de patronage soutient la Fondation dans lequel on trouve les noms de
Max Petitpierre, Conseiller fédéral, Ernest Ansermet, René Morax, Henri-Louis Mermod, Albert Mermoud, Denis de Rougemont...

Présidences

 

1950 – 1972 Daniel Simond
1973 – 1988 Gérard Buchet
1989 – 2002 Doris Jakubec
2003 – 2010 Roger Francillon
2011 – 2016 Daniel Maggetti 
depuis 2017 Noël Cordonier

Dès sa création, la Fondation a soutenu les diverses rééditions des œuvres complètes chez Rencontre, les éditions chez Mermod (Carnet de C.F. Ramuz, Album C.F. Ramuz).

Elle a également soutenu les spectacles créés autour de l'œuvre ramuzienne, les études critiques (Jean-Marc Dunoyer, C.F. Ramuz, peintre vaudois, Gaston Cherpillod Ramuz ou l'Alchimiste, Michel Dentan, C.F. Ramuz, l'espace de la création, ...), la mise à jour et la réédition de la Bibliographie de l'œuvre de C.F. Ramuz...

HISTORIQUE DE LA FONDATION