Rechercher

La petite soeur

J’ai déjà dit que j’avais traversé quatre mondes.

Maintenant, ma notion exacte est que j’ai vécu le début

de ce siècle en avance sur mon temps. J’étais, si l’on veut,

une révoltée, un personnage de Balzac. J’avais de commun

avec la bande qui m’entourait et m’appelait « La petite sœur »

une recherche d’absolu que j’appliquais là où j’étais. Dans ce que je faisais.

Berthe Buchet-Ramuz

Bilan d’une vie. Edit. Les Chantres,

1977, p.254

Réédité : L’Âge d’Homme, 1989


Cette recherche d’absolu

Sous forme de bilan

Celle d’une véritable autobiographie

Se lit comme un roman.


Or, parmi les pages

De ce livre bleu

Voici toutes celles et ceux

Qui sont morts depuis longtemps

À nouveau vivants sous nos yeux.


Ainsi Marie-Danielle

Ou votre frère l’écrivain

Lui qui s’en allait dans la lumière

Le vingt-trois mai mille neuf-cent quarante sept

En murmurant distinctement :

Bien, bien, bien !


André Durussel (28 octobre 2021) ©

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Engagés pour la planète

Je l’ai rencontrée dans un colloque, voici deux ans. Elle tranchait parmi les participants, tous gravement penchés sur la communication qu’ils avaient apportée ou qu’ils allaient prononcer. Elle, elle