Rechercher

Mon Repos

« C’était un assez gros domaine en un seul mas qui occupait un des versants du ravin que s’est creusée la Mèbre à la lisière de Vernand-Dessous. »

C.F. Ramuz, Découverte du Monde.

Edit. Rencontre, Vol.17, p.97



Dans son ouvrage publié il y a vingt ans déjà, Georges Duplain a aussi reproduit, en noir-blanc, cette ferme de Mon Repos, à Cheseaux près de Lausanne (Edit. 24 Heures, 1991, p.32-33, photo Belalp/Burgat). C’est là où Emile Ramuz (1847-1910) s’était installé avec sa famille en 1893.


J’ai toujours apprécié cette remarque de Ramuz, pour avoir partagé comme lui les travaux à la ferme et à la vigne de mon oncle : « J’ai appris à connaître ce que c’est le travail manuel, dont la plupart des intellectuels qui en parlent ignorent tout, ce qui est le grand malentendu, car ceux qui le pratiquent n’en parlent pas ».


André Durussel ©

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout